Yannick Nyanga : Il y a de quoi construire

Mardi 29 janvier 2013
Yannick Nyanga :  Il y a de quoi construire

 

Vendredi, vous avez réussi à l’emporter mais ce fut difficile jusqu’à la fin…
 
Biarritz est une bonne équipe et on sortait d’un match difficile à Leicester cinq jours avant. Mais je pense qu’il y a du mieux, notamment cette entame de très bonne facture qui nous montre la voie à suivre pour les prochaines semaines. 
 
Cela n’a pas été parfait mais, malgré tout, il y a de quoi construire.
 
Vous êtes maintenant deuxièmes au classement...
 
C’est une très bonne chose, cela permet de partir tranquille en équipe de France, avec l’impression du travail bien fait. Même si tout sera remis en cause dès la fin des vacances avec un gros déplacement à Agen, il faut savourer.
 
Bien-sûr, nous sommes encore déçus de la défaite à Leicester car nous ne sommes pas passés loin, mais dans l’autre histoire qu’est le Top 14, nous sommes toujours en course et avons quelque chose à jouer, c’est le plus important.
 
Les lancements de jeu ont été réellement meilleurs face à Biarritz, c’est une source de satisfaction…
 
Oui, il y a du mieux sur de nombreux secteurs. Même si nous avons beaucoup de respect pour les Biarrots et qu’on connait leur qualité, on s’aperçoit qu’ils se sont beaucoup nourri de nos erreurs. Les essais qu’ils ont mis ou failli mettre venaient presque de concours de circonstances. 
 
Mais nous n’avons pas lâché, même lorsque nous étions à quatorze contre quinze et nous avons même réussi à marquer trois points durant ces dix minutes. Le principal c’est la victoire et le fait de pouvoir partir tranquille.
 
Qu’attends-tu de cette sélection en équipe de France ?
 
L’ambition c’est de montrer qu’on a progressé et qu’on peut toujours apporter quelque chose à cette équipe de France. Bien qu’il y ait beaucoup de concurrence, il faut laisser les sélectionneurs faire leur travail. Le notre, c’est de leur donner mal à la tête en étant à fond sur les matchs, peu importe le temps qu’on a à jouer. A chaque minute qui nous est donnée, il faut montrer qu’on peut amener quelque chose.