Compte rendu

Match Mont de Marsan / Stade Toulousain

Les Toulousains se sont imposÚs largement Ó Mont de Marsan 60 Ó 8

A Mont de Marsan (Guy Boniface) - Stade Toulousain bat Mont de Marsan 60 à 8 (mi-temps : 24-3)
Beau temps ; bonne pelouse ; arbitrage de R. Poite; 13.000 spectateurs environ
Pour Mont de Marsan : 1 pénalité de Lafforgue (7), 1 essai de Matanvou (80).
Pour le Stade Toulousain : 10 essais de Fritz (5), Skrela (12), Heymans(18), Medard (28, 49), Clerc(59), Lamboley (62, 67), Poitrenaud (74) et Michalak (78); 3 transformations de Skrela (12, 18) et Elissalde(49, 62, 74).
Mont de Marsan : Mazzoneto ; Matanavou, Thuries, Taele, Ternisien ; (o) Lafforgue, (m) Tandonnet ; Marechal, Carret, Tasté ; Dhien, Travini ; Blanco, Grobler, Etcheverry.
Carton jaune : Urruty(63)
Stade Toulousain : Medard; Clerc, Kunavore, Fritz (puis Poitrenaud, 50), Heymans ; (o) Skrela (puis Elissalde, 40), (m) Kelleher (puis Michalak, 50); Lamboley, Sowerby, Bouilhou (cap) (puis Nyanga, 50); Millo Chluski (puis Dusautoir, 38) Pelous ; Lecouls (puis Poux, 40), Servat (puis Basualdo, 50), Human (puis Montes, 44).

Les Toulousains sont allés s'imposer à Mont de Marsan lors d'ultime journée du Top 14. Face à une équipe déjà reléguée et qui avait à coeur d'offrir un match enagé à ses supporters, cette victoire est certes anodine sur le plan offensif, mais est le témoin d'une montée en puissance incontestable des toulousains à l'approche des demi finales. Si tout n'a pas été parfait, les Toulousains ont pu se rassurer en étant mâitres dans tous les secteurs de la rencontre.
Assuré de continuer l'aventure en TOP14, le Stade Toulousain se déplace donc en terre landaise dans le but de préparer sa demi finale. S'il veut terminer à la première place, les Toulousains doivent assurer la victoire en décrochant le bonus offensif en espérant que Perpignan s'incline à Castres.

Festival offensif

Les premières minutes du match ont offert aux spectateurs du Stade Guy Boniface un fort engagement. Malgré une tentative de pénalité manquée par David Skrela à 30 mètres des poteaux, les visiteurs s'installaient dans la partie de terrain landaise et allaient être récompensés dès la 7ème minute. Suite à  une touche sur la ligne des 50 mètres, Kelleher et Skrela lançaient Maleli Kunavore qui passait la ligne et donnait à Fritz pour aplatir dans l'en-but. David Skrela, en coin, manquait la transformation.

Sur le renvoi, Shaun Sowerby commettait une faute au sol et permettait à Lafforgue de ramener les Montois à 2 points des Toulousains (3 - 5).
Toulouse relançait ses attaques et manquait quelques occasions. Sur une mêlée dans le camp montois, les Toulousains écrasaient leurs adversaires et obtenaient une nouvelle pénalité convertie en touche aux 5 mètres. Capté par Pelous, le ballon filait à Skrela qui tentait d'y aller seul. Aidé par ses coéquipiers qui le poussait dans l'en but, l'essai était validé entre les perches et transformé par Skrela lui-même.
A la 18ème minute, Byron Kelleher récupèrait le ballon sur une mêlée montoise. Le ballon était offert à Cédric Heymans qui s'infiltrait dans la défense, effaçait  deux défenseurs et marquait le 3ème essai de la rencontre.

Toulouse démontrait aussi une forte activité en défense puisque sur une des rares incursions dans leur camp, les landais arrivaient enfin à s'approcher de la ligne mais reculaient de 30 mètres avant de commettre une faute technique.
Cédric Heymans et Maxime Médard faisaient alors leur show dans la défense et c'est Vincent Clerc qui récupèrait le ballon, raffutait, passait le rideau et offrait le 4e essai à Maxime Médard.

Roulement entre joueurs

A la reprise, les piliers cèdaient leur place et Skrela fut remplacé par Jean Baptiste Elissalde.
Malgré les pénalités offertes au Stade Toulousain, ces derniers continuaient de développer du jeu en choisissant les touches ou les mêlées.
Le second essai de Médard arrivaient peu de temps après suite à une mêlée à 5 mètres qui permit de passer le ballon d'une aile à l'autre. L'essai était marqué entre les poteaux et transformé par Elissalde.

Un gros coaching intervenait alors à la 50ème minute où Michalak, Poitrenaud, Nyanga et Basualdo entraient en jeu.
Sur une sautée mal captée par les landais, les Toulousains prolongaient au pied et Clerc inscrivait le 6e essai toulousain non transformé par Elissalde.
Le compteur était déjà pas mal emballé et les Toulousains continuaient de scorer par Grégory Lamboley auteur d'un doublé en 5 minutes.
Suite à une croisée Michalak - Medard, ce dernier échappait à plusieurs plaquages et offrait l'essai à Grégory Lamboley qui doublait à la 67ème minute sur une attaque en première main.

Toulouse reprenait alors le jeu avec quelques approximations qui permettaient aux montois de s'offrir quelques occasions. Malgré ces flottements, Poitrenaud s'échappait et marquait le 9e essai. Frédéric Michalak l'imitait 4 minutes plus tard.
Les landais sauvaient l'honneur en marquand un essai sur le coup de sirène.

Malgré la victoire toulousaine bonifiée, Perpignan s'imposait de justesse à Castres. Toulouse termine donc à la seconde place de la phase régulière. Les Toulousains ont fait preuve de beaucoup de sérieux sur cette rencontre sans véritable enjeu. Chaque joueur a voulu prouver qu'il avait sa place en vue de la demi finale en respectant son adversaire et en faisant un match propre.