Bilan contrasté ŕ La Mosson

Jeudi 13 mai 2010
Bilan contrasté ŕ La Mosson
Vendredi soir, le Stade Toulousain disputera son sixième match de phase finale à Montpellier, depuis 1985. Comme on peut le voir ci-dessous, le bilan est pour le moins contrasté : avec trois défaites pour deux victoires, les Rouge et Noir ont plus souvent connu l'élimination que la qualification dans l'enceinte héraultaise.
Les supporters toulousains, pourtant, n'auront pas perdu de vue que statistiquement, et selon la loi de l'alternance observée depuis le Toulon-Stade de 1988, leurs protégés devraient s'imposer vendredi face à Perpignan.

Quart de finale le 07/05/1988 : Toulon bat le Stade Toulousain 21 à 9

Après avoir éliminé Graulhet en huitième, les Toulousains retrouvent Toulon lors de l'étape suivante, pour un match disputé sous une pluie battante. La rencontre est extrêmement pauvre en terme de jeu, mais riche en contacts souvent "limites". Aucun essai n'était marqué, mais le RCT l'emportait avec quatre pénalités de Bianchi et trois drops de Capitani. Toulouse ne répliquait qu'avec trois coups de pied de Dupuy.

Demi-finale le 22/05/1999 : Stade Toulousain bat Bourgoin 26 à 17

Onze ans après, les Toulousains retrouvent La Mosson et s'imposent logiquement devant Bourgoin, même si le match resta longtemps indécis. Ce sont les avants qui allaient faire la différence, avec notamment un essai de pénalité accordé à la 79ème minute, après que la mêlée iséroise eût été mise au supplice à maintes reprises. La voie du Stade de France était tracée.

Demi-finale le 01/06/2002 : Agen bat le Stade Toulousain 21 à 15


Malgré un essai de Desbrosse dans les premiers instants de la partie, Toulouse s'incline logiquement face à une équipe agenaise à la limité de la régularité, mais bien plus agressive. "Nous étions prêts à jouer, pas à faire la guerre", dira le président Bouscatel à l'issue de la rencontre.

Demi-finale le 31/05/2003 Stade Toulousain bat Agen 22 à 16


Une semaine après avoir remporté la Coupe d'Europe à Dublin, le Stade Toulousain, sur un air de revanche, trouve les ressources pour s'imposer face à l'équipe qui l'avait éliminé un an plus tôt. Le match est intense, et un Delaigue de gala permet notamment aux Rouge et Noir de se qualifier.

Demi-finale le 20/06/2004 USAP bat le Stade Toulousain 18 à 16

Exténué par une saison démentielle qui l'avait déjà hissé en finale de la Coupe d'Europe pour une défaite homérique face aux Wasps, le Stade subit une défaite extrêmement rageante, contre une équipe catalane plus fraîche.
Si Heymans marque le seul essai de la partie, ses coéquipiers passent la rencontre à courir après le score et échouent d'un rien, avec dans les ultimes secondes un quitte ou double de Michalak, qui tente un petit coup de pied à suivre dans le dos de la défense catalane, sans trouver preneur. "C'est sans doute la défaite la plus frustrante de toute ma carrière toulousaine", avouera un Yannick Bru dépité à l'issue du match.